SIPRA : Le Leader de l´Aviculture Moderne en Côte d´Ivoire (interview) | SIPRA
ACTUALITE

SIPRA : Le Leader de l´Aviculture Moderne en Côte d´Ivoire (interview)


SIPRA : Le Leader de l´Aviculture Moderne en Côte d´Ivoire (interview) - SIPRA


Sylvain Gotta, Directeur Général de la SIPRA (Société Ivoirienne de Productions Animales)

 

Interview avec Sylvain Gotta, Directeur Général de la SIPRA (Société Ivoirienne de Productions Animales)

 

Comment le secteur agricole a-t-il évolué depuis deux ans? A-t-il connu des changements majeurs en Côte d’Ivoire?

 

Le secteur agricole ivoirien se porte bien. Son taux de croissance est régulier depuis la fin de la crise en 2011. Ceci se traduit par l’augmentation de la consommation et de la production de viande de volaille, et par la multiplication de nouveaux acteurs, ce qui rend le secteur plus compétitif qu’il ne l’était auparavant. Cette évolution devrait contribuer à faire baisser les prix, au bénéfice du consommateur.

 

Quelle progression prévoyez-vous pour le secteur dans les années à venir?

 

Selon nous, le marché va évoluer au rythme de croissance de la Côte d’Ivoire, dont le taux avoisine les 8 à 10 %. Tant que nous resterons dans cette tendance, la filière devrait évoluer dans les mêmes proportions.

 

Lire la suite >>

 

Source : www.marcopolis.net


Publié le : 23/02/2017

SIPRA : Le Leader de l´Aviculture Moderne en Côte d´Ivoire (interview)


SIPRA : Le Leader de l´Aviculture Moderne en Côte d´Ivoire (interview) - SIPRA


Sylvain Gotta, Directeur Général de la SIPRA (Société Ivoirienne de Productions Animales)

 

Interview avec Sylvain Gotta, Directeur Général de la SIPRA (Société Ivoirienne de Productions Animales)

 

Comment le secteur agricole a-t-il évolué depuis deux ans? A-t-il connu des changements majeurs en Côte d’Ivoire?

 

Le secteur agricole ivoirien se porte bien. Son taux de croissance est régulier depuis la fin de la crise en 2011. Ceci se traduit par l’augmentation de la consommation et de la production de viande de volaille, et par la multiplication de nouveaux acteurs, ce qui rend le secteur plus compétitif qu’il ne l’était auparavant. Cette évolution devrait contribuer à faire baisser les prix, au bénéfice du consommateur.

 

Quelle progression prévoyez-vous pour le secteur dans les années à venir?

 

Selon nous, le marché va évoluer au rythme de croissance de la Côte d’Ivoire, dont le taux avoisine les 8 à 10 %. Tant que nous resterons dans cette tendance, la filière devrait évoluer dans les mêmes proportions.

 

Lire la suite >>

 

Source : www.marcopolis.net


Publié le : 23/02/2017